Et que le vaste monde poursuive sa course folle - Colum McCann

Publié le 7 Février 2014

Et que le vaste monde poursuive sa course folle - Colum McCann

"7 août 1974. Sur une corde tendue entre les Twin Towers s'élance un funambule. Un événement extraordinaire dans la vie de personnes ordinaires. De cette apparition fugace, Colum McCann déroule le vertigineux panorama d'un New York en pleine ébullition : grandes dames de Park Avenue, junkies en cavale, curé des rues, prostituées épuisées, mères pleurant la cruauté d'une guerre en Asie tout juste terminée... Une ronde de personnages dont les voix s'entremêlent comme autant de fils tendus sur la course du monde. Porté par le souffle et la grâce de l'écriture, un roman vibrant, poignant, l'histoire d'une humanité qui n'en finit pas de se relever."

Avoir du mal à lire un roman et pourtant l'apprécier. Sentiment étrange ...

Point commun entre la couverture et le récit: ils donnent le vertige. Vertige de la société et de ses dérives. Plongée au coeur de la noirceur du Bronx des années 70 pour crescendo aller vers du plus lumineux.

Des personnages que l'on suit, mais qui m'ont parfois donné l'impression d'être décousus au fil du récit.

La plume de McCann a ce don de faire passer "avec douceur" et espoir des sujets lourds et violent, donnant l'impression de nous mettre en attente d'un meilleur qui se profile au fil des pages.Cette lecture ne laisse pas indifférent mais pourtant elle ne laisse pas un souvenir impérissable. Peut-être parce que finalement elle se veut un reflet de la société nous plongeant ainsi dans une certaine banalité lue tous les jours dans les journaux (à la différence qu'ici on peut se dire "ouf c'est une fiction")?

Je n'arrive vraiment pas à me faire une opinion sur ce roman ...sur l'auteur ... Je pense que j'aurai besoin de me plonger dans Transatlantic pour me forger une réelle opinion (n'y voyez pas une excuse pourrie pour .... je l'ai déjà)

Rédigé par sophie

Publié dans #litté dite blanche

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martine 04/03/2014 23:42

Bien meilleur que Transatlantic selon moi!