La brûlure du chocolat - Barbara Abel

Publié le 11 Janvier 2014

La brûlure du chocolat - Barbara Abel

"Zoé Letellier est une jeune écrivaine dont le succès dépasse les frontières. Tout le monde se retourne sur elle dans la rue, lit sa vie dans les magazines, bref tout le monde la connaît sauf... elle ! Car depuis qu'elle a perdu la mémoire après un mystérieux choc émotionnel, elle est non seulement incapable de savoir qui elle est, comment elle s'appelle, où elle habite, mais aussi d'envoyer son très attendu nouveau manuscrit à son éditrice ou, accessoirement, d'éprouver le moindre sentiment pour le garçon qu'elle doit épouser... à la fin de la semaine !
Aidée de ses proches, notre héroïne s'attelle à la quête de toute une vie : apprendre en quelques jours qui elle est, ce qu'elle veut vraiment, et ce qu'elle aimerait changer de l'ancienne Zoé. Seulement voilà, entre ce que lui disent les uns et ce que lui taisent les autres, pas facile de s'y retrouver. D'ailleurs, ont-ils réellement tous intérêt à ce qu'elle recouvre la mémoire ?

Une jolie leçon de vie à suivre à une époque où tellement de gens cherchent à faire le point. Et si la meilleure solution é
tait de devenir amnésique ?"

Que dire ..... J'ai aimé autant que j'ai été déçue.

Pour moi, Barbara Abel c'est la reine du thriller psychologique sombre et dérangeant, ni plus ni moins. Le superbe "Derrière la haine" suivi de l'excellent "Après la fin", et bien avant le prenant "Duelles". Vous savez ce genre de roman où l'on se dit "oh non c'est pas vrai, nannn elle va faire ça ?", ce genre de roman dérangeant délicieusement noir qui creuse ce qu'il y a parfois de plus noir (voire d'ignoble) chez l'humain.

Et là, déception ... Pour à nouveau citer une copinaute (la même qui cherche à piquer les listes de courses de Blandine Le Callet), j'ai du revenir plusieurs fois à la couverture pour relire le nom de l'auteur, je pousserai même jusqu'à dire que si je n'avais pas lu d'autres critiques, je me serais plainte à la boutique ebook en demandant si ils ne s'étaient pas, par hasard, trompés de fichier.

Le roman est plaisant, je ne vais pas me cacher, j'ai pris du plaisir à le lire. Mais vous savez pourquoi ? Parce que j'aime encore bien le style à la Sophie Kinsella: drôle, vaudevillesque, où il ne faut pas trop réfléchir (j'assume totalement). Et que voilà c'est tout à fait ce style là .... Pourtant j'y ai cru .... cette histoire d'amnésie rétrograde je me suis dit "allez ça va être du bon dans la veine du brillant "Avant d'aller dormir" de Watson" et bien non, j'ai eu le sentiment de lire un bon roman chick lit, mais certainement pas un bon Barbara Abel.

Ceci dit, si vous avez envie de la découvrir dans un autre style, lisez-le, ce bouquin est tout de même prenant et plaisant si on aime le style. Par contre si vous vouliez du noir bien abelien ... passez votre route !

Rédigé par sophie

Publié dans #c'est du belge!, #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article

yueyin 25/01/2014 10:47

je devrais peut être commencer par celui-là de l'auteur moi qui n'aime ni le noir ni les thrillers :-)