C'est dans la boîte - Frédéric Ernotte

Publié le 12 Janvier 2014

C'est dans la boîte - Frédéric Ernotte

D'emblée je donne le ton: attention coup de coeur!

" Marnier. C'est mon nom. Je suis un inspecteur plutôt bien
coté, voire admiré par certains. Comme tout le monde, j'ai mes
problèmes. Les psychopathes ne manquent pas. Je bosse jour
et nuit. La vérité ? Je suis accro à la vodka, à la solitude, et
depuis peu... à un site Internet. "La boîte noire". C'est un
endroit sombre. Un repère de flics. Un cloaque virtuel où je
me sens chez moi. Tellement chez moi que j'oublie
régulièrement de me coucher. Que je sois éveillé ou non, c'est
rarement bon signe quand mon téléphone portable sonne en
pleine nuit. Un tueur de flics court dans la région. Catherine
est morte. Je dois me mettre au vert quelques jours. Me
protéger. Réfléchir. La ronde des boîtes tombe à point nommé.
Je pars pour un huis clos secret entre inspecteurs. Une réunion
entre des inconnus en mal de découvertes. Une
nuit durant
laquelle soulever le couvercle d'une boîte peut vous laisser des
traces indélébiles."

Mesdames et Messieurs c'est officiel: la belgitude a encore de beaux jours devant elle, cocorico soyons fiers de la culture que propage notre petit pays.

Nous avons donc une culture musicale avec des dinosaures musicaux entrés dans la légende, et des jeunes artistes qui prennent le même chemin. La bonne nouvelle ne s'arrête pas là, des "petits jeunes prometteurs" nous en avons aussi visiblement dans la catégorie "plume et encre" (ou "pixel et écran au choix ... quant au terme "petit jeune" excusez-moi je digère le fait que l'auteur est plus jeune que moi .... je vieillis).

Que dire ? Par où commencer?

Des descriptions courtes mais suffisamment précises que pour faire accélérer votre rythme cardiaque en même temps que celui des protagonistes.

Des situations à rebondissements si bien qu'à un moment on peut se sentir comme une petit balle de squash balancées à pleines volées sur les murs. Ces mêmes situations vous arrachant des "oh non" (ou des "oh pu...." pour les moins polis ;) ) tellement en fin de compte on ne sait pas vers quoi on va sauf bien entendu que l'on ne va pas vers ce que l'on tente d'imaginer.

Ce thriller écrit par une plume visiblement aussi tordue que les grands noms du genre est à multiples rebondissements avec une tension croissante pour finalement devenir insoutenable. Un vraie "page turner" pour lequel il faut avoir du temps devant soi parce que comprenez, il FAUT savoir (et donc accepter de ne pas savoir lâcher le roman). Une plume fine et précise avec en plus le donc de vous laisser vous faire le film de l'action (comme je les aime).

Du rythme, de la précision, de la tension, de la cohérence, une bonne ficelle (et en plus une boutade sur Mahé bon ok là je dérape), que du plaisir dans ce premier roman. Frédéric Ernotte a mis la barre très haut pour son premier roman, mais vraiment très très haut ... vivement le deuxième. Et pour moi aucun doute, il peut donner la main à Barbara Abel et Paul Colize sans rougir pour une ballade au pays de la noirceur réussie.

Un thriller coup de coeur après lequel il est dur de commencer une autre lecture sans crainte de la déception.

Rédigé par sophie

Publié dans #c'est du belge!, #polar - thriller

Repost 0
Commenter cet article

Del 07/03/2014 11:47

Originale et prenante, cette histoire vous tient en haleine de la première à la dernière page... Lu en deux jours... Sans oublier que l'auteur est belge, que demander de plus?

valentyne 15/01/2014 18:05

vu l'enthousiasme, je ne peux que noter ;-)

sophie 15/01/2014 18:06

il est en effet à noter de par sa qualité mais aussi de par son originalité

Denis 14/01/2014 20:14

Bien heureux que la Belgique nous donne d'aussi beaux talents. Et les challenges sont faits pour cela.

argali 13/01/2014 13:57

Un coup de cœur pour moi vu son originalité et sa qualité. Je l'ai conseillé, offert, prêté je ne sais combien de fois.

sophie 13/01/2014 14:10

cadeau qui a du plaire à coup sûr !

Cajou 13/01/2014 00:33

Punaise, ça c'est du billet enthousiaste : je le lis trèèèèèèèèèès vite pour pouvoir comparer nos ressentis ! J'ai très envie d'un page-turner, ça tombe bien :D
Cajou

sophie 13/01/2014 00:46

c'est du tout bon de chez nous :)