La petite fille de Monsieur Linh - Philippe Claudel

Publié le 8 Décembre 2013

La petite fille de Monsieur Linh - Philippe Claudel

"C'est un vieil homme debout à l'arrière d'un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu'il s'appelle ainsi.
Debout à la poupe du bateau, il voit s'éloigner son pays,
celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l'enfant dort. Le pays s'éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l'horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnet
te."

Cette lecture je l'ai découverte au hasard d'un post sur un groupe de dévoreurs de pages.

Je l'ai commencée, j'ai failli la lâcher mais ne l'ai pas fait sur conseil de Julie.

Et finalement, je le referme , une fois terminé, touchée, bouleversée, Monsieur Linh va me suivre un petit temps je pense ...

Ecrit en toute simplicité, il nous conte l'histoire de ce vieil homme, réfugié, et de son "ami" dont il ne comprend pas la langue. Ils se croisent au détour d'un banc dans un parc public et finissent par se revoir tous les jours jusqu'au jour où ... ils finiront par se retrouver mais ...

A la fermeture de ce bouquin une question m'est venue à l'esprit "Mon dieu qu'est ce que les hommes sont capables de faire d'eux même ?". Car la petite fille ne Monsieur Linh se veut aussi comme étant une réflexion sur les dégâts des agissements des hommes sur eux-même.

Ce roman m'a littéralement bouleversée, comme une grande claque qui vous arrive comme ça sans en connaître la provenance. Ca vous prend par surprise et ça vous agrippe, ça vous remue.La fin est simplement poignante et répond, en une phrase, aux questions que l'on se pose en cours de lecture.

Ce fut un magnifique moment bien émouvant .... et accessible à un grand nombre de lecteurs quels que soient leurs âges.

Rédigé par sophie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Denis Arnoud 29/12/2013 05:44

Un roman très émouvant! Une belle écriture!

Julie 12/12/2013 14:51

Je t'avais dit de persévérer, j'étais sûre qu'il te plairait, je suis tout à fait en phase avec ta critique :)