L'élément 119 - Cara Vitto

Publié le 8 Décembre 2013

L'élément 119 - Cara Vitto

"L’élément 119 est un roman à mi-chemin entre le thriller et le fantastique. L’intrigue se situe à bord d’une plateforme pétrolière installée dans la partie la plus hostile de la mer du Nord. Philippe de Carjaval, géologue de renommée internationale est sollicité pour ses connaissances des roches en eaux profondes. Jamais un pétrolier n’avait osé s’attaquer à un forage aussi périlleux : le gisement se situe à une profondeur jamais atteinte par l’homme.
Mais rien ne ressemble à un chantier ordinaire : la plateforme est trop loin des côtes, la distance à creuser pour atteindre la poche d’hydrocarbure est démesurée et une énigme scientifique hors du commun semble le concerner lui, personnellement... Comment une roche inconnue totalement sphérique peut elle se retrouver à cinq mille mètres sous le niveau de la mer ? Pourquoi le scientifique semble être le seul à distinguer des sillons sur le relevé des sonars ? Et surtout, comment survivre plusieurs jours à bord de la plateforme pétrolière la plus gigantesque au monde sans somnifère ?
Commence alors pour Philippe une longue et éprouvante recherche qui le mènera très loin de ses
certitudes."

A la lecture du résumé, j'ai eu le sentiment de me trouver face à un début du style "La nuit des temps" (Elea et Paikan .... je ne me lasserai jamais de cette histoire magnifique). Il n'en est rien (et c'est tant mieux car "La nuit des temps" est pour moi dans la catégorie "monument intouchable").

Je précise d'emblée que j'ai eu des soucis avec le fichier en lui-même ce qui a quelque peu gâché le plaisir de lire), associons à cela que la S-F et moi bof ... bref il y avait l'envie de la découverte (et ces éléments vous aideront à nuancer mes propos).

J'ai trouvé l'intrigue originale. Mails il se trouve que d'autres la comparent à un ouvrage de Dan Brown ("Deception Point"). Ne l'ayant pas lu je ne peux pas me prononcer. J'ai assez apprécié dans l'ensemble parce que le style d'écriture est assez intéressant. Mais (oui il faut des "mais" dans la vie ...) j'ai été dérangée par le découpage des chapitres et par le rythme. Je vais de ce pas expliquer ces deux points.

Tout d'abord le découpage. Une seconde histoire est insérée dans l'intrigue et elle y a son rôle (dans la mesure où elle est l'explication de la dite intrigue). Et c'est là qu'intervient le soucis de découpe: un certains nombre de chapitre de l'intrigue 1 puis un certains nombre de l'intrigue 2, ce qui au final peut parfois donner l'impression de deux choses distinctes, on fini par oublier un peu celle d'avant donc il faut y revenir. L'explication semble brouillon mais en même temps je tente de ne pas spoiler , ce serait dommage de retirer l'envie de lire :).

Enfin le rythme. L'auteure prend bien le temps de mettre en place, et c'est très bien fait j'ai beaucoup apprécié (et pour que je dise ça d'un bouquin SF ...). Mais elle prend le temps sur un bouquin de plus ou moins 120 pages ... et du coup le dénouement s’accélère tout d'un coup laissant un petit goût de pas fini, il manque quelque chose. J'avoue avoir été surprise de tomber sur le dénouement car je m'attendais à un roman en deux tomes pour tout dire.

Quoiqu'il en soit la découverte est fort sympathique mais laisse un goût d'inachevé ce qui est vraiment dommage, plus de développement aurait été bienvenu, le roman n'en aurait été que plus intéressant. En conclusion, bienvenu à cette nouvelle auteure qui, je pense, peut facilement se défendre au fil du temps.

Rédigé par sophie

Publié dans #ces "petits nouveaux" qui veulent partager

Repost 0
Commenter cet article